Le calendrier des journées de consultations de l’unité pédiatrique pour l’année scolaire 2017-2018 est désormais disponible ici

Pour rappel le but d’une consultation ostéopathique chez le nouveau né et le bébé est de rétablir un équilibre et enlever les tensions qui ont pu apparaître lors de la grossesse et de l’accouchement.

En effet, l’accouchement est le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes et en perturber le développement. Difficile, il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.

Un accouchement sans problème peut avoir généré des dysfonctions crâniennes, tout comme un accouchement compliqué peut ne pas en avoir donné. Il est donc nécessaire de faire faire un bilan à votre nouveau-né par votre ostéopathe.

En emmenant rapidement les bébés chez l’ostéopathe, il est possible de leur éviter des tracas tels que :
  • le sommeil perturbé (de mauvaise qualité) ;
  • les troubles du comportement (hyperexcitabilité ou apathie) ;
  • les reflux gastro-oesophagiens (RGO) ;
  • les déformations crâniennes ;
  • les plagiocéphalies (aplatissement d’une partie du crâne) souvent associées à une tête toujours tournée du même côté ;
  • les torticolis congénitaux ;
  • les coliques (les troubles digestifs en général) ;
  • un canal lacrymal bouché (ce qui entraîne un œil qui coule) ;
  • les bronchiolites, et de façon générale tous les problèmes ORL.

Cette liste non exhaustive donne une idée de l’intérêt que peut présenter l’ostéopathie pour les tout-petits.