Eléonore SCHMITTEléonore Schmitt ostéopathe


Portrait dEléonore SCHMITT, ancienne diplômée du CEESO Paris. Elle nous raconte son parcours et sa vision en tant que jeune ostéopathe maintenant installée en cabinet à Paris. A travers son témoignage, elle nous fait passer un beau message de persévérance, et dhumilité. Des valeurs à transmettre aux futurs professionnels de la santé !

Ce qui vous a donné envie de faire de l’ostéopathie – Pourquoi ce métier ?

Ce qui ma donné envie, c’était la prise en charge du patient dans sa globalité. Je suis quelquun qui aime le contact humain, jai toujours eu envie dapporter quelque chose, et la réflexion intellectuelle qui va avec la prise en charge ostéopathique me plaît vraiment. Poser mon propre diagnostic ostéopathique me tenait à cœur, tout comme d’être indépendante.

Votre parcours depuis la sortie de l’école CEESO Paris ?

Après lobtention de mon diplôme en 2015,  jai commencé par 2 ans de collaborations auprès dostéopathes renommés, un ostéopathe à Chartres et une autre à Boissy-st-léger. Je faisais beaucoup dheures, et lidée douvrir mon cabinet par la suite me motivait. Parallèlement durant plus dun an, jai également effectué des consultations en entreprise au sein de la SNCF, en moyenne une intervention tous les mois.

 Après 2 ans de travail intense et dexpériences acquises, jai pu ouvrir mon cabinet dans le 16e  arrondissement à Paris. Ça été une belle réussite dont je suis fière, et actuellement le cabinet marche bien
Aujourdhui, je continue à me former, je pense que cest  une démarche vraiment nécessaire en tant quostéopathe. Evoluer tout le temps, ne pas rester sur ses acquis. Depuis 2015,  jai donc suivi différentes formations continues :

  • au CEESO Paris celle dAnne Macquet, et celle de Stéphane Breton
  • au CFPCO celle de Sylvie Lessard sur les plagiocéphalies et celle dIsabelle Hue sur l’ATM

Je fais environ deux formations continues par an. Les deux prochaines sur la liste sont celles sur la douleur avec Laurent Fabre.

Jai aussi eu la superbe opportunité de commencer à écrire des articles dans la Rubrique santé du magazine « Questions de Femmes ». Au total, 5 articles sur lostéopathie écrits sur lannée 2018 !  Mes projets pour 2019 sont de faire intervenir différents médecins dans mes articles, afin de montrer la plus-value que peut avoir lostéopathe dans différentes problématiques de santé.

Ce que vous aimez le plus dans le métier d’ostéopathe ?

La reconnaissance lorsque mes patients se sentent mieux, ça me donne envie den faire toujours plus !

Ce que vous retenez de la formation au CEESO Paris ?

Ce que jai aimé, cest le côté rationnel dans la manière denseigner. Lapproche très globale, logique et cohérente. Lenseignement reçu nous permet une bonne communication derrière avec les médecins. Les professeurs sont expérimentés, dynamiques et passionnés. Ils se remettent en question dans leur pratique, ce qui est appréciable.

Etes-vous satisfaites du suivi que nous faisons de nos anciens étudiants ?

Oui, le CEESO Paris est un bon appui si on a besoin daide à la sortie des études, on sait que la porte est toujours ouverte. Le directeur a un œil sur tout, et un œil bienveillant. 

Dernier mot : des conseils pour les futurs diplômés du CEESO Paris ?

Soyez persévérants, passionnés et déterminés. Fixez vous des objectifs précis et réalisables. Faites les choses étapes par étapes sans trop vous précipiter. Entourez vous des bonnes personnes pour évoluerNayez pas peur de voir les choses en grand !