photo noir blanc marie messager

Marie MESSAGER


Diplômée depuis 2014, Marie Messager présente un parcours plein d’expérience et d’entrepreneuriat dans le milieu ostéopathique. Toujours très active sur les événements sportifs et dans son cabinet, cette ancienne élève du CEESO Paris a pour vocation de vivre pleinement sa passion et de transmettre toute son énergie aux futurs ostéopathes. Avis aux étudiants : écoutez bien ses conseils sur l’insertion professionnelle ! 

Votre parcours depuis la sortie de l’école CEESO Paris ?

  • Des assistanats :

« Quelques jours à peine après avoir reçu les résultats du clinicat, en mai 2014, j’ai eu la chance de me voir proposer un remplacement à Blois au sein du cabinet Baronnet-Caillon. Habitant Paris, j’ai fait le choix d’aller travailler loin et même si les aller-retours étaient parfois difficiles, que les réveils étaient tôt, c’est le meilleur choix que j’ai fait. Ce cabinet qui tourne très bien m’a permis de découvrir la gestion d’un cabinet, de bien mettre en pratique mes connaissances ostéopathiques mais aussi de développer ma confiance en moi. En parallèle, j’ai eu la chance de pouvoir travailler en remplacement chez Sabrina Leménager à Boulogne Billancourt mais aussi chez Jean Marie Briand et Karine Lafaye à Chatenay Malabry. J’en profite pour remercier énormément toutes ces personnes pour la confiance qu’ils m’ont accordée et qui m’a permis d’arriver là où j’en suis maintenant. »

  • Mes Osteos : intervention sur des événements sportifs et en entreprise

« L’été qui a suivi l’obtention mon diplôme, j’ai crée avec Samuel Urtado, ostéopathe et ancien du CEESO, une société nommée PRO OSTEO qui avait pour but de faire intervenir des ostéopathes en entreprise et sur des événements sportifs. Nous avions tous deux la chance d’avoir beaucoup de travail et nous nous sommes dis « pourquoi pas créer une structure qui permettrait de faire connaître l’ostéopathie auprès du grand public et d’apporter un peu de travail aux ostéopathes ? ». Fin 2016, débordés par nos activités, nous avons choisi de poursuivre nos projets séparément, lui avec OSTEO YOGA et moi avec MES OSTEOS (ayant le même concept que Pro Osteo). Avec ces structures, j’ai pu travailler en collaboration avec le CEESO Paris sur de nombreux événements et je remercie les responsables de l’école pour cette opportunité.  Ainsi, de nombreux étudiants, supervisés par les tuteurs de Mes Osteos, interviennent régulièrement sur des événements pour prendre en charge les sportifs ou encore les salariés en entreprise. »

  • Cabinet des Tournesols à Nandy

« J’ai décidé d’ouvrir mon propre cabinet à Nandy en octobre 2015 après avoir effectué une étude de marché sur 40 départements. J’ai donc transformé un appartement en un cabinet pluridisciplinaire où j’exerce maintenant avec une sage-femme, une pédicure-podologue, une diététicienne-nutritionniste, une psychologue ainsi qu’une psychomotricienne : le cabinet des Tournesols à Nandy ! »

  • Team Sport Santé

« Au cours de ma petite pratique et notamment grâce au cabinet des Tournesols, j’ai découvert que même si l’ostéopathie était un métier fabuleux, nous avions besoin de travailler avec d’autres professionnels de santé pour traiter au mieux les patients. Nous avons donc développer un travail de plus en plus collaboratif au sein du cabinet mais nous avons aussi décider de créer avec ma collègue podologue et diététicienne, l’association Team Sport Santé afin d’intervenir ensemble, en complémentarité, sur des événements sportifs. Récemment, j’ai choisi de regrouper toutes ces activités au sein d’une seule société HEALTH Sport & Work. »

Ce qui vous a donné envie de faire de l’ostéopathie – Pourquoi ce métier ?

« Plus jeune, je faisais beaucoup d’athlétisme et j’ai subi de nombreuses blessures. J’ai été emmenée de médecin en médecin et rien n’y faisait. Ma mère m’a alors traîné de force voir un ostéopathe (méconnaissant ce métier, j’étais sceptique). En une séance, cet ostéopathe m’a remis sur pieds et m’a expliqué comment tout cela fonctionnait. Cette approche basée sur l’anatomie et la physiologie m’a alors passionnée et c’est la raison pour laquelle j’ai choisi cette belle voie. Quoi de plus beau que de pouvoir soulager ou enlever la douleur de quelqu’un simplement avec ses mains ! »

Ce que vous retenez de l’école CEESO Paris ?

« Pour être parfaitement honnête, mes études n’ont pas été une partie de plaisir. Comme beaucoup, j’ai dû travailler de nombreuses heures par semaine en parallèle de mes études afin de survivre au coût de la scolarité et de la vie parisienne. Ce n’était pas toujours facile de jongler entre les cours, dont le niveau était exigeant, et les horaires de travail salarié. Mais ce sont ces 5 années de labeur qui m’ont permises de développer une bonne capacité de travail et qui font, qu’aujourd’hui, je vis pleinement avec passion mon métier d’ostéopathe. »

Des nouveaux projets, des nouveaux horizons que vous comptez explorer prochainement ?

« Mon projet court-terme est de bien consolider les bases de ce que j’ai construit jusque alors. Puis, début 2019, je dois ouvrir un 2ème cabinet pluridisciplinaire (actuellement en construction) à Versailles au niveau de la gare Versailles Chantiers dans lequel je travaillerai en collaboration avec un autre professionnel de santé. Ainsi, je jonglerai entre le cabinet de Nandy où Ophélie Graffan, ostéopathe diplômée du CEESO, exerce avec moi depuis quelques mois et le futur cabinet de Versailles. »

Quelques conseils pour les futurs diplômés du CEESO Paris ?

  • Préparer son installation : lorsqu’on est étudiant, on est assez cadré. Un fois diplômé, vous êtes plus ou moins lâché dans la nature. La vie post-diplôme c’est comme la retraite, ça se prépare, et plus tôt vous le ferez, plus ce sera facile…

  • Continuer à se former : Still (fondateur de l’ostéopathie) disait que l’ostéopathie s’apprend toute sa vie. Alors je n’ai que 3,5 ans d’expérience post-diplôme donc je ne sais pas pour toute la vie mais j’ai effectué quelques formations depuis ma sortie d’école et ceci a fortement contribué à faire de moi une meilleure ostéopathe. Je ne doute pas d’avoir de nombreuses choses à apprendre les prochaines décennies.

  • S’entourer d’une bonne équipe :
    • De professionnels : chacun son métier ! J’ai mis beaucoup de temps avant de le comprendre mais on ne peut pas maîtriser tous les domaines. Alors entourez-vous de professionnels compétents qui vous feront gagner énormément de temps ! Selon moi, les 2 indispensables sont un expert-comptable et la société SIMPLEBO. Simplebo, c’est une société qui fait des sites internet notamment pour de nombreux anciens du CEESO. Mais avec leurs conseils c’est surtout la solution pour pallier au manque de culture en marketing/communication et la clef du développement de votre cabinet.
    • D’amis qui vous tirent vers le haut : éliminer les gens négatifs de votre entourage et garder près de vous ceux qui feront ressortir le meilleur de vous-même. Pour ma part, j’ai la chance de compter parmi mes plus proches amis Caroline Ozanam, Ostéopathe à Saint-Nazaire et ancienne du CEESO Paris et je la remercie beaucoup pour son soutien, ses encouragements, sa disponibilité mais aussi pour ses manipulations qui m’ont bien soulagées ! Eh oui, après 5 ans de manipulations pendant nos études, un bon check-up ostéo est nécessaire…

« Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais »

Xavier Dolan