Recrutement  |  Mon compte

Études ostéopathe : les débouchés professionnels qui s’offrent à vous

Lorsque l’on entreprend des études en ostéopathie, il est essentiel de comprendre les débouchés professionnels possibles à la fin du parcours. Cette connaissance permet d’anticiper et de planifier son avenir professionnel. Il n’est cependant pas nécessaire d’avoir une idée précise du débouché emprunté dès le début.

Vos années d’études à l’école d’ostéopathie constituent un terrain propice à l’exploration et à l’affinement progressif de vos choix professionnels. Dans cet article, nous vous proposons d’explorer les divers débouchés professionnels qui vous attendent, leurs avantages ainsi que leurs inconvénients, afin de vous aider dans votre prise de décision.

S’installer en tant qu’ostéopathe libéral à la fin de ses études d’ostéopathie

Avec plus de 20 millions d’actes effectués chaque année, l’ostéopathie émerge comme la médecine complémentaire la plus prisée en France, bénéficiant de la confiance de 14,5 millions de patients.*

On considère que 3 Français sur 5 consultent aujourd’hui un ostéopathe installé en libéral. La plupart du temps, les ostéopathes consultés sont installés au sein même des villes et communes de résidence de leurs patients, ce qui facilite la prise de rendez-vous.

50% des ostéopathes exerçant en tant qu’indépendant seraient d’ailleurs implantés dans des communes de moins de 2 000 habitants ! Ce constat prouve un fort attrait de la population, qu’elle soit urbaine ou rurale, pour cette médecine alternative.

De quoi encourager les futurs étudiants à poser leur valise au sein même de leur village d’enfance, pour peu que la concurrence n’y soit pas encore trop forte.

*Source : https://therapeute-medecine-douce.fr/osteopathie-chiffres-cles/

Les avantages d’avoir son propre cabinet d’ostéopathie

Avoir son propre cabinet d’ostéopathie offre plusieurs avantages tant sur le plan professionnel que personnel. À commencer par l’autonomie procurée par le statut d’indépendant qui permet de fixer soi-même ses horaires de travail et tarifs.

En possédant votre cabinet d’ostéopathie, vous aurez un contrôle quasi total sur l’environnement de travail. Vous pourrez aménager l’espace selon vos préférences !

La relation avec vos patients sera également différente de celle expérimentée en clinique. Vous aurez parfois le sentiment de tenir le rôle de confident. Une relation basée sur la confiance mutuelle aboutira naturellement à la fidélisation de votre patientèle, un objectif à travailler pour assurer la stabilité financière de votre cabinet.

Inconvénients de la pratique du métier d’ostéopathe en libéral

Comme toute profession, la pratique du métier d’ostéopathe en libéral comporte également des inconvénients :

  • Instabilité financière : les revenus peuvent être variables, surtout au début de la carrière. La constitution d’une clientèle régulière prend souvent du temps.
  • Gestion administrative : de nombreuses tâches administratives telles que la gestion des rendez-vous, la comptabilité et les démarches liées à la création et au maintien du cabinet doivent être traitées.
  • Investissement initial : Établir son propre cabinet d’ostéopathie nécessite souvent un investissement financier au début de votre lancement. Les coûts liés à l’équipement, à la location du cabinet et d’éventuels travaux de remises aux normes ne sont pas à négliger.

Travailler comme ostéopathe salarié au sein d’un établissement de santé privé à la fin de ses études

Perçu par certains comme un embrigadement de la liberté individuelle, le salariat provoque des réactions parfois diamétralement opposées. D’autres s’y attachent pourtant, au regard de la stabilité qu’il confère. Ainsi, le salariat a encore de beaux jours devant lui.

Les avantages du statut d’ostéopathe salarié

Que vous décidiez d’intégrer une clinique, un EHPAD, un centre de soins spécialisés ou un club de sport, vous profiterez, en tant que salarié, de revenus fixes. Autrement dit, d’une sécurité financière appréciable.

Vous n’aurez de plus pas de préoccupations administratives majeures, ce qui vous permettra de vous concentrer sur la dispensation des soins. Vos demandes de formation, si elles sont acceptées, peuvent aussi être partiellement voire intégralement financées, ce qui vous permettra de monter en compétences ou de vous spécialiser sans avoir à supporter seul·e le coût de vos ambitions.

Inutile non plus de courir après les patients ! ‍♀️

Enfin, en cas de fort besoin de socialisation, vous aurez à votre disposition toute une équipe de professionnels de santé (infirmiers, kiné, ergothérapeute, médecins, pharmaciens, laborantins, etc.) auprès de qui trouver du réconfort dans les moments de doute.

Principaux inconvénients

Les protocoles et procédures de l’établissement employeur peuvent donner le sentiment d’être restreint dans la prise de décision clinique.

Et bien que la stabilité financière soit un avantage et un argument irréfutable, la rémunération d’un ostéopathe salarié peut s’avérer inférieure à celle d’un praticien en libéral, avec des évolutions de salaire plus lentes, voire inexistantes.

L’ostéopathe salarié ne peut pas choisir ses horaires de travail et doit se conformer à ceux imposés par l’établissement de santé. Ce manque de flexibilité est généralement pointé du doigt, notamment par ceux dont la vie familiale occupe une place centrale.

S’engager dans la FPH en tant qu’ostéopathe : que dit la loi ?

La Fonction Publique Hospitalière est régie par des réglementations spécifiques qui définissent les professions médicales et paramédicales autorisées à exercer au sein des établissements publics de santé. Actuellement, la profession d’ostéopathe ne figure pas parmi ces professions éligibles. Il n’est donc pas possible d’exercer à l’hôpital public en tant que tel.

Toutefois, de nombreux pourparlers ayant lieu depuis des années semblent converger en faveur de l’intégration de la profession dans le secteur de la santé publique. Ces dialogues visent essentiellement à évaluer le rôle potentiel des ostéopathes dans les établissements publics de santé et à déterminer les conditions de leur inclusion.

La possibilité qu’un jour, l’ostéopathie s’y tienne aux côtés de domaines de santé comme l’ergothérapie ou la kinésithérapie n’est donc pas à exclure.

Les autres voies possibles en fin d’études (en complément de votre activité d’ostéopathe)

Au-delà de l’exercice traditionnel de l’ostéopathie, d’autres horizons s’ouvrent aux professionnels fraîchement diplômés.

Devenir consultant en ergonomie et prévention des troubles musculosquelettiques

Une des évolutions possibles après des études en ostéopathie est de vous spécialiser dans la consultation en ergonomie et la prévention des troubles musculosquelettiques.

  • Pourquoi ne pas en effet contribuer à la conception de postes de travail ergonomiques ?
  • Ou à la mise en place de programmes de prévention des blessures ?
  • Ou encore à la mise en œuvre d’actions visant à réduire les troubles musculosquelettiques des salariés au sein de votre entreprise ?

Cette voie permet d’étendre l’impact positif de l’ostéopathie au-delà de la vision traditionnelle.

Être l’auteur d’un livre, d’une chaîne YouTube, d’un podcast ou d’un site consacré à l’ostéopathie

En devenant auteur, vous avez l’opportunité de démocratiser la compréhension de l’ostéopathie et d’informer le grand public sur ses bénéfices. Cette voie représente également une chance d’augmenter vos revenus et d’actionner des leviers supplémentaires pour trouver de nouveaux patients si vous exercez en libéral.

Et qui sait ? Peut-être découvrirez-vous une passion pour l’écriture ou l’enregistrement ?

En résumé

  • Les discussions en cours sur l’intégration de l’ostéopathie au sein des établissements de santé publics ouvrent des perspectives nouvelles, bien qu’à ce jour, il ne soit toujours pas possible d’exercer en tant qu’ostéopathe au sein de la FPH en France.
  • S’installer en libéral offre autonomie et flexibilité, bien que la gestion administrative et l’instabilité financière puissent constituer des contraintes.
  • Le statut d’ostéopathe salarié dans un établissement privé assure stabilité et sécurité financière, mais limite la liberté décisionnelle. Comme dans de nombreux autres secteurs, certains ostéopathes choisissent d’acquérir de l’expérience en étant préalablement salarié pour ensuite s’installer en cabinet.
  • En résumé, le choix vous appartient ! Vos années études d’ostéopathie vous aideront à mieux vous connaître et savoir quel format de carrière sera le plus adapté pour vous.

Convaincu·e par l’idée de devenir ostéopathe ?

Cher(e)s étudiant(e)s,

Si vous êtes inscrits au sein de notre établissement ou que vous vous apprêtez à l’intégrer, c’est d’une part que nous avons confiance en vos aptitudes à devenir des ostéopathes à haut niveau de compétence, mais aussi que vous avez choisi le CEESO Paris pour effectuer ce parcours professionnalisant, qui demande excellence et rigueur.

 

Suite à la parution des décrets encadrant la formation des ostéopathes et régissant les établissements d’enseignement supérieur de l’ostéopathie en France ; le CEESO Paris a conforté sa position privilégiée parmi les plus grandes écoles agréées en France par le Ministère de la Santé dès le 9 août 2007, décrets n°2014-1043 et n°2014-1505, en vigueur depuis septembre 2015.

 

Fort de plus de trente années d’expérience, le CEESO Paris est connu et reconnu en France et à l’international pour la qualité de ses formateurs, le sérieux de son enseignement et la richesse du programme pédagogique proposé.

 

Avec près de 300 étudiants répartis entre les 5 années d’études supérieures nécessaires à la formation d’un ostéopathe de haute compétence professionnelle, le CEESO Paris reste une institution à taille humaine, vous assurant un encadrement adapté au haut niveau d’exigence et d’excellence que demande le métier d’ostéopathe. Notre rigueur et notre exigence font que toutes les conditions sont mises à votre disposition pour devenir des ostéopathes de haute compétence et appréhender au mieux la prise en charge de patients.

Nous vous assurons un encadrement et un programme de qualité ; Le reste, l’essentiel est entre vos mains.

BROCHURE

Obtenez notre brochure

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
E-mail
Demander à être rappelé pour plus d'informations :
RGPD
Le CEESO PARIS s'engage à ce que la collecte et le traitement de vos données effectués à partir de ce site, soient conformes au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la Loi Informatiques et Libertés.