Recrutement  |  Mon compte

Quel BAC pour devenir ostéopathe ?

Est-il nécessaire d’avoir le BAC pour devenir ostéopathe ?

Oui, en France, il est nécessaire d’avoir le BAC ou un diplôme équivalent pour pouvoir accéder aux études d’ostéopathie. Le Baccalauréat est la condition minimale requise pour postuler dans la plupart des écoles agréées d’ostéopathie, comme le CEESO Paris. Les autres conditions principales étant :

  • D’avoir au moins 17 ans,
  • De parler français couramment pour pouvoir suivre les cours.

Les spécialités à choisir au BAC pour devenir ostéopathe

Il n’existe pas de spécialité spécifique à choisir au lycée pour devenir ostéopathe une fois le BAC obtenu. Les écoles d’ostéopathie n’imposent pas de spécialité particulière pour l’admission. En tant qu’élève, vous pouvez donc choisir la série de BAC qui correspond le mieux à vos intérêts et compétences.

●     Les matières scientifiques plébiscitées

Cependant, étant donné que l’ostéopathie est une discipline de santé, les matières scientifiques telles que la biologie, la physique et la chimie seront utiles pour acquérir une base de connaissances solide. Par conséquent, les séries scientifiques comme la série S (scientifique) seront plus avantageuses pour ceux qui envisagent de poursuivre des études en ostéopathie.

●     Les élèves à armes égales

Cela ne signifie pas que les étudiants des séries L (littéraire) ou ES (économique et sociale) seront exclus des processus d’admission ! Ce qui importe le plus, c’est la motivation, la passion et les compétences académiques nécessaires pour réussir dans le domaine de l’ostéopathie.

Avoir son BAC au rattrapage : un frein pour devenir ostéopathe ?

Avoir son BAC au rattrapage ne constitue pas nécessairement un frein pour devenir ostéopathe, mais cela peut rendre le parcours un peu plus difficile.

●     Une sélection sur dossier

L’obtention du BAC au rattrapage signifie en effet la validation de son diplôme après une session de rattrapage, à la suite de résultats insuffisants lors de la première session d’examen.

Or, la concurrence est rude pour accéder aux écoles d’ostéopathie agréées !

Les résultats obtenus au Baccalauréat sont donc pris en compte lors du processus de sélection des candidats pour favoriser un meilleur taux de réussite. Une attention particulière est notamment accordée aux notes obtenues dans des matières telles que les sciences et les mathématiques, pertinentes pour la pratique de l’ostéopathie.

●     Des critères autres que les résultats au BAC analysés lors du processus d’admission

Heureusement, avoir son BAC au rattrapage ne signifie pas automatiquement que vous ne serez pas accepté dans une école d’ostéopathie.

Les écoles d’ostéopathie prennent en considération d’autres critères tels que les appréciations des enseignants sur les bulletins scolaires de 1ère et terminale, les résultats aux concours d’admission, les expériences professionnelles ou bénévoles pertinentes, ainsi que les lettres de recommandation que le corps enseignant pourra émettre en votre faveur pour appuyer votre candidature.

Quelles études post-BAC envisager pour devenir ostéopathe ?

La voie la plus directe consiste à intégrer une école d’ostéopathie agréée par le Ministère de la Santé. L’école d’ostéopathie du CEESO Paris offre un cursus spécifique qui permet d’obtenir le Diplôme d’Ostéopathe (DO). Aucune « prépa » n’est requise afin d’intégrer le CEESO Paris, quel que soit votre cursus initial.

La durée de la formation est de 5 années d’études après le BAC.

Bien que moins courant, certains futurs ostéopathes choisissent de suivre des études de médecine pour tenter de devenir médecin avant de se spécialiser en ostéopathie en cas d’échec. Cette voie nécessite généralement plusieurs années d’études supplémentaires et peut être plus longue et exigeante.

Ne pas attendre d’avoir le BAC pour s’intéresser au métier d’ostéopathe !

Développer votre intérêt pour l’ostéopathie avant d’avoir votre BAC est conseillé pour justifier de votre motivation lors des processus d’admission. Si vous êtes passionné·e, cela ne devrait pas être trop difficile…

Cette phase d’investigation vous permettra aussi de vous conforter dans votre choix et d’éviter de perdre du temps durant vos études (dans l’hypothèse où les études d’ostéopathie ne sembleraient finalement pas vous convenir).

●     Participer aux journées portes ouvertes des écoles

L’occasion rêvée pour découvrir les programmes d’études, échanger avec des étudiants et les professeurs, et obtenir un aperçu de votre futur environnement académique et pratique.

Le saviez-vous ?

Le CEESO Paris organise tous les ans ses propres Portes Ouvertes. Cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir les dates de nos JPO et vous inscrire.

●     Effectuer des stages en cabinet d’ostéopathie ou en école de formation durant sa scolarité (journée d’immersion)

Si vous en avez l’occasion, foncez ! Les stages en cabinet vous permettront de vous familiariser avec le métier et les missions d’un ostéopathe. Vous aurez ainsi tout le loisir d’observer le déroulement des consultations et la dispensation de soins et de conseils. Cette expérience vous permettra de mieux vous situer par rapport à vos ambitions et aspirations professionnelles.

Vous avez aussi tout intérêt à effectuer des immersions au sein des écoles d’ostéopathie. Assister à des cours de pratique, observer des consultations effectuées par des étudiants de second cycle et s’imprégner de l’atmosphère de l’école sont des éléments qui vous permettront de mieux valider votre choix.

●     Se documenter grâce aux ressources disponibles en ligne

Avec le monde numérique tel que nous le connaissons tous aujourd’hui, de nombreuses ressources en ligne sont disponibles que vous pouvez consulter ou télécharger la plupart du temps gratuitement. Articles, vidéos, forums de discussion, … Une façon pratique et ludique de se renseigner sur le métier et les études d’ostéopathe.

Découvrez sans plus attendre tous nos contenus

pour devenir ostéopathe !

4 qualités indispensables à avoir pour devenir ostéopathe en plus du BAC !

En plus du baccalauréat, plusieurs qualités personnelles sont essentielles pour réussir dans le domaine de l’ostéopathie.

  1. Empathie : Un bon ostéopathe doit être capable de comprendre et de ressentir les émotions et les douleurs de ses patients. L’empathie lui permettra d’établir une relation de confiance avec ses patients et de les soutenir tout au long de leur traitement.
  1. Sens de l’observation : L’ostéopathie repose en grande partie sur l’observation minutieuse du corps et des mouvements du patient. Un bon ostéopathe doit être attentif aux détails et capable de détecter les déséquilibres et les dysfonctionnements du corps.
  1. Compétences manuelles : Les techniques ostéopathiques nécessitent une grande habileté manuelle et une sensibilité tactile. L’ostéopathe doit être capable de manipuler avec précision les tissus et les articulations du corps pour soulager les tensions et restaurer l’équilibre.
  1. Capacité d’analyse et de raisonnement clinique : L’ostéopathie est une discipline complexe qui exige une compréhension approfondie de l’anatomie, de la physiologie et de la biomécanique du corps humain. L’ostéopathe analyse les symptômes du patient, identifie les causes sous-jacentes du ou des problèmes et formule un plan de traitement adapté.

Le mot de la fin

Le chemin pour devenir ostéopathe est ouvert à celles et ceux qui ont le désir et la détermination nécessaires pour poursuivre cette carrière passionnante ! Bien que la préparation et l’obtention du BAC soient des étapes importantes, il est essentiel de développer des qualités personnelles et de s’investir dès le lycée en explorant les opportunités de stage et en se documentant sur le métier.

Pour ceux qui envisagent une carrière dans ce domaine, sachez que notre école d’ostéopathie, le CEESO Paris, offre un environnement d’apprentissage exceptionnel, avec des programmes académiques de haute qualité et une formation pratique complète dispensée par des professionnels de renommée.

Cher(e)s étudiant(e)s,

Si vous êtes inscrits au sein de notre établissement ou que vous vous apprêtez à l’intégrer, c’est d’une part que nous avons confiance en vos aptitudes à devenir des ostéopathes à haut niveau de compétence, mais aussi que vous avez choisi le CEESO Paris pour effectuer ce parcours professionnalisant, qui demande excellence et rigueur.

 

Suite à la parution des décrets encadrant la formation des ostéopathes et régissant les établissements d’enseignement supérieur de l’ostéopathie en France ; le CEESO Paris a conforté sa position privilégiée parmi les plus grandes écoles agréées en France par le Ministère de la Santé dès le 9 août 2007, décrets n°2014-1043 et n°2014-1505, en vigueur depuis septembre 2015.

 

Fort de plus de trente années d’expérience, le CEESO Paris est connu et reconnu en France et à l’international pour la qualité de ses formateurs, le sérieux de son enseignement et la richesse du programme pédagogique proposé.

 

Avec près de 300 étudiants répartis entre les 5 années d’études supérieures nécessaires à la formation d’un ostéopathe de haute compétence professionnelle, le CEESO Paris reste une institution à taille humaine, vous assurant un encadrement adapté au haut niveau d’exigence et d’excellence que demande le métier d’ostéopathe. Notre rigueur et notre exigence font que toutes les conditions sont mises à votre disposition pour devenir des ostéopathes de haute compétence et appréhender au mieux la prise en charge de patients.

Nous vous assurons un encadrement et un programme de qualité ; Le reste, l’essentiel est entre vos mains.

BROCHURE

Obtenez notre brochure

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Nom
E-mail
Demander à être rappelé pour plus d'informations :
RGPD
Le CEESO PARIS s'engage à ce que la collecte et le traitement de vos données effectués à partir de ce site, soient conformes au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et à la Loi Informatiques et Libertés.